3 jours à Jérusalem : la Vieille Ville

Israel-old-Jerusalem-Silencio-mur lamentations-01

On en rêvait depuis longtemps: visiter Jérusalem. Israël d’ailleurs, pour être plus précises.

Certains y viennent pour des raisons religieuses, d’autres par pure envie de découvrir une ville dont on entend le nom très tôt et que l’on retrouve au gré des cours d’histoire, des lectures personnelles, des sites de voyage et de l’actualité (plus ou moins heureuse).

Avant de partir, les gens nous disaient: “Jérusalem, avec tous ces attentats!”

A notre retour, Charlie Hebdo a été attaqué.

C’est un contexte curieux pour publier sur Jérusalem, une ville où les différentes communautés vivent ensemble. Parfois, rien ne va plus – mais comparé à la longue histoire de la ville, elle s’en sort tout de même bien.

Jérusalem a été une belle étape de notre séjour en Israël (dont Tel-Aviv, Saint-Jean d’Accre, Bethléem, la Cisjordanie et la Mer Morte, dont nous vous reparlerons). Voici quelques photos de notre passage et des idées pour votre séjour.

Note: nous n’avons pas eu un temps idéal (début janvier), voire même franchement pourri certains jours. C’est rare à Jérusalem – désolées pour le nombre limité de photos! 

Commençons par l’essentiel: notre super GUIDE !

Vous pouvez bien sûr visiter Jérusalem par vous-même ou avec une application, mais vraiment, s’il y a une ville où être guidé fait la différence, c’est bien là.

Voici notre guide francophone agréée, Tal, qui a su s’adapter complètement à notre petit groupe, pour une découverte sur mesure de Jérusalem.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-guide-TNS-travel

Nous l’avons contactée suite à de chaleureuses recommandations et avons envie de continuer à entretenir le bouche-à-oreille: elle a été parfaite !

Donc dès aujourd’hui: voici la page Facebook de Tal et son site internet, n’hésitez pas à la contacter pour votre séjour. Si c’est hors budget, regardez du côté des tours proposés sur Viator.

Allez, c’est parti?

Jérusalem mérite plusieurs jours d’exploration. Prévoyez au moins une journée de visite guidée et gardez du temps pour revenir voir certains lieux ou simplement vous promener.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-08

Israel-old-Jerusalem-Silencio-15

Israel-old-Jerusalem-Silencio-02 Israel-old-Jerusalem-Silencio-03

Délimitée par des remparts, la ville est divisée en plusieurs quartiers

  • le quartier juif
  • le quartier chrétien
  • le quartier musulman
  • le quartier arménien

On passe de l’un à l’autre en quelques minutes seulement. La vieille ville est peut-être un dédale, mais elle n’est pas très étendue.


Map of Jerusalem – the old city 

Vous ne risquez pas de vous ennuyer, même si vous n’êtes pas un grand amateur de vieilles pierres. Voici quelques images de nos points de chute, loin de refléter la forte impression qu’a pu nous faire la ville.

 Israel-old-Jerusalem-Silencio-01

La porte de Jaffa

Israel-old-Jerusalem-Silencio-11-Sunset

Le Mur des Lamentations

On le voit en photo dans les magazines, on l’imagine… et puis soudain, le voilà : le Mur Occidental, ou Kotel.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-mur lamentations-01

Nous y sommes passées plusieurs fois, pendant Shabbat mais aussi le lendemain, jour de célébration pour de nombreuses familles juives.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-mur lamentations-03

Israel-old-Jerusalem-Silencio-mur lamentations 02

Même si vous n’êtes pas de confession juive, vous pouvez vous aussi aller toucher le mur, y glisser un voeu inscrit sur un papier et reculer sans lui tourner le dos… ou pas. A quelques mètres de là se trouve l’entrée d’un tunnel sous les remparts: si vous n’êtes pas claustrophobe, c’est une bonne idée de visite.

Vos sacs seront contrôlés pour accéder au Mur. Mais après quelques jours en Israël, croiser des militaires devient anodin (et ils sont plutôt sympathiques :))

Le Mont du Temple

Sur la place se trouve aussi l’accès à l’Esplanade des Mosquées, mais il est assez difficile de s’y rendre, à moins d’arriver tôt et d’attendre longtemps lors des rares heures d’ouverture.

C’est là que vous trouverez le Dôme du Rocher et la Mosquée al-Aqsa.

5313681615_2cd6158d56_z

source: Asim Bharwani

Le Saint-Sépulcre

Dans la tradition chrétienne, il s’agit du tombeau du Christ, où le corps de Jésus a été déposé après sa crucifixion (une grotte à l’époque).

Le Saint-Sépulcre est curieusement oppressant : les gens s’y bousculent, différentes traditions religieuses et cultures s’y rencontrent. Les files d’attente pour se recueillir devant les différents autels et lieux sacrés sont aussi longues que chaotiques.

En clair : c’est le bordel à l’intérieur.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-saint sépulcre-01

On peut donc visiter une reconstitution du tombeau du Christ (loin de la grotte d’origine, mais cela suffit aux fidèles les plus fervents).

Notre guide nous a fait découvrir les différents niveaux du St Sépulcre, qui descend en profondeur. Prenez le temps d’explorer, sauf si vous tombez en pleine procession 🙂

Israel-old-Jerusalem-Silencio-saint sépulcre-04

Voici l’extérieur du Saint-Sépulcre: vous voyez l’échelle? Personne n’arrivant à se mettre d’accord, elle n’a jamais été bougée. Tout un symbole !

Pour l’anecdote, c’est une famille musulmane qui détient les clés du l’église.

Les dédales de la Vieille Ville

Jérusalem est vraiment fascinante et si les lieux saints sont incontournables, le simple fait de s’y promener est un voyage en soi. On y trouve ses repères comme on s’y perd en quelques secondes. Ne manquez pas les ruelles marchandes du vieux souk, où vous trouverez les pires souvenirs possibles (kitsch à souhait, faites-vous plaisir), mais aussi de vraies échoppes si vous vous éloignez des “artères” principales (viande, légumes, etc.)

Israel-old-Jerusalem-Silencio-souk 01

Israel-old-Jerusalem-Silencio-souk 02

Israel-old-Jerusalem-Silencio-17-Souk

Une pause le long de la Via Dolorosa, à l’Austrian Hospice

La Via Dolorosa, dont le parcours a été modifié plusieurs fois dans la ville, correspond au chemin parcouru par Jésus avant sa crucifixion. Les différentes stations marquent son parcours à travers la ville.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-16-via dolorosa

Le long de la Via Dolorosa se trouve un havre de paix, l’hospice autrichien.

Le rooftop de l’Austrian Hospice était malheureusement fermé pendant notre séjour. Essayez d’y faire une pause pendant votre visite de Jérusalem : l’endroit est charmant et très calme au regard des rues qui l’entourent.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-austrian-hospice-02

Israel-old-Jerusalem-Silencio-austrian-hospice-01

C’est aussi le bon endroit pour ressentir la diversité de Jérusalem: siroter un café en regardant les toits et une partie de la Via Dolorosa, en plein quartier musulman à l’heure de la prière.

Le contraste est vraiment étrange.

(sur une autre note: vous pouvez accompagner ça d’une délicieuse pâtisserie maison)

Israel-old-Jerusalem-Silencio-austrian-hospice-03

Le Cénacle et l’Abbaye de la Dormition (mort de Marie)

Israel-old-Jerusalem-Silencio-14

De l’autre côté de la vieille ville, la statue du Roi David (qui a connu bien des déboires) marque l’entrée d’un ensemble de bâtiments qui inclut le lieu de la Cène et celui de la mort de la Vierge Marie.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-07-David

La photographie suivante vous évoque-t-elle quelque chose ? Eh oui! Walt Disney s’en est inspiré pour Blanche-Neige et la Belle au bois dormant.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-saint sépulcre-03

Autour d’elle, différents pays ont offert des parties décorées de l’église.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-saint sépulcre-02

Notre déjeuner dans la vieille ville, conseillé par notre guide Tal : Abu Shukri

Non loin du Mur des Lamentations et à deux pas de l’Austrian Hospice, Abu Shukri est l’adresse qu’il vous faut.

Vous payez un prix fixe (50 NIS de mémoire) et le reste est illimité. Tant que vous avez faim, à vous les spécialités locales !

Israel-old-Jerusalem-Silencio-13-restaurant

L’endroit ne désemplit pas, et c’est bien mérité.

Le Mont des Oliviers

Israel-old-Jerusalem-Silencio-10-Mont oliviers

On dit que les places sont particulièrement chères dans le cimetière du Mont des Oliviers (le plus grand et le plus ancien cimetière juif au monde)… ceux qui y reposent seront les premiers à être ressuscités.

Israel-old-Jerusalem-Silencio-mont-oliviers-02

Que retire-t-on de ce passage? Jérusalem n’est pas une destination anodine et même lorsque l’on n’est pas croyant, il s’y passe quelque chose de fort.

Dans le contexte actuel, la symbolique de la ville est d’autant plus présente… N’hésitez pas y aller : les vols directs Paris-Tel Aviv se multiplient et Jérusalem n’est pas très loin de l’aéroport.

Last Updated on

You May Also Like