Atelier Vivanda: c’est bon d’avoir les crocs

Atelier Vivanda: c’est bon d’avoir les crocs

Ambiance



Louise la serveuse porte un tablier Dexter, cuir marron et couteau de boucher sur le côté. Malgré sa fine taille on n’ira pas l’emmerder sur une cuisson.  Ceci dit, ce n’est pas près d’arriver dans ce nouveau temple de la viande, l’Atelier Vivanda créé par Akrame, juste en face de son restaurant étoilé. La Rue Lauriston prend un sérieux coup de jeune et n’en déplaise à l’ambiance cravatée du midi, l’ambiance en plein coup de feu est épique, cuisine ouverte à l’appui et bonnes odeurs de viande préparées en direct. Avec son menu unique à 35, les pièces de boeuf défilent sur le piano de cuisine, la patate se décline (tapée, dauphine, vapeur, faites vos jeux). Un onglet de boeuf Black Angus passe, un foie de veau surgit (mais qui sait, ris de veau la semaine prochaine?) et quelques veinards assis aux “tables du chef” (directement au comptoir, ambiance boucherie boisée) regardent de près le travail du Chef Nicolas Tissier (un ancien du Crillon et qui, à 24 ans seulement, a déjà travaillé quatre ans avec Jean-François Piège au Thoumieux). Drôle, franc et précis, il vous dégaine un jambon de boeuf exceptionnel tranche à la mandoline, servie sur son papier de boucher, avant de choisir la playlist du restaurant sur son iPhone. Agitation très plaisante: les gens s’arrêtent dans la rue pour voir de quoi il retourne.Vous devriez rentrer, histoire de jeter un coup d’oeil aux ronds de serviettes d’invités prestigieux: Christopher Hache, David Toutain, Guy Savoy… mais pour rester, réservez, ce sera plus sûr: l’Atelier Vivanda a du succès!

Assiettes

Nous, on tape dans l’assiette de jambon(8€) avec un verre de vin rouge (5€ la sélection) et un coca (4,50€, option breizh ou multinationale). La suite? Les entrées au choix; on laisse de côte pour cette fois la salade de haricots verts, c’est pour se concentrer sur des oeufs mimosa (le classique que tout le monde pense savoir faire, et que peu réussissent); le test est validé. Du côte des rillettes de poulet, c’est atelier tartine à la pelle (ou fourchette Guy Degrenne) sur du pain de campagne d’excellente qualité, huile maison au poivre, oignon, ail et les bisous, ce sera donc pour plus tard.

Les tables évoquent des billots de boucher et les serviettes rouges et blanches préviennent les accidents malencontreux (vin rouge et boeuf, vous connaissez l’histoire). Côte couteaux, c’est du grand art : graves au nom de l’Atelier, ils tranchent avec une facilite déconcertante, comme une cuillère dans un Flamby (le Flamby étant une grosse piece de noix d’entrecôte Black Angus avec sa pomme de terre tapée). Dans l’autre assiette, un hamburger revisite qui ne s’appelle pas hamburger: onglet de boeuf haché et cuisson parfaite, (saignaaant, svp)  le duo gagnant, servi avec sa salade mesclun, un comte affine, de la sucrine entre deux tranches de bon pain de campagne. Pas besoin de frites, c’est déjà généreux.

Desserts du jour? Am-stram-gram, riz au lait, tarte tatin ou crème brûlée. On n’a plus de place pour le riz au lait aujourd’hui. La tarte tatin? Un côte grand-mère assume, des goûts d’enfance et le Chef qui épluche non loin de là. Oui! Tout comme la crème brûlée, servie depuis la poêle, grains de vanille et délicatesse… ici?

Pour qui?

Du boeuf et des patates, vous savez ce qu’on dit (enfin, ce que Florence Foresti en dit). L’Atelier est très masculin ce midi-là, mais on s’y retrouve sans problème: le jeu, c’est d’aimer la viande et les pommes de terre et d’avoir le goût des excellents produits. Ce n’est pas juste de la viande. La sélection est celle des freres Metzger.Une table à réserver aux amateurs de bonne chair! Tailles Fashion Week, passez votre chemin.

Verdict Sex & the City

On avait les crocs: le match est joue. Mais on reste tres accros au Restaurant d’Akrame. Un coup d’oeil sur les desserts en repartant: rien à faire, boeuf pour un jour, cuisine poetique… toujours.



Informations pratiques

Atelier Vivanda

18, Rue Lauriston 75016 Paris (lundi-vendredi)

20, rue du Cherche Midi 75006 Paris

site web

Menu E/P/D à 35€ , vins au verre à 5€, bouteille des 20€

NO COMMENTS