Comment le Fouquet’s est devenu notre bar d’hôtel préféré: le Lucien

Comment le Fouquet’s est devenu notre bar d’hôtel préféré: le Lucien

Ce n’est pas faute d’avoir organisé une tournée parisienne des bars d’hôtels pendant des mois en donnant des sueurs froides à nos banquiers respectifs, mais rien n’y fait: on revient au Lucien à la moindre occasion. C’est bien simple, le Fouquet’s est devenu notre bar d’hôtel favori. Petite précision, on parle du bar Le Lucien, pas de la brasserie sur les Champs-Elysées (plus visible, plus touristique, plus agitée), devant laquelle les touristes se prennent en photo.

Le Lucien, un cocon de luxe… et son jardin

Le Lucien est comme un secret bien gardé. Installé au premier étage, on y entre en passant par l’hôtel. Quelques marches, passer le Diane et atteindre le bar rêvé: un décor Jacques Garcia, des tons violets (pûûurpre, me dit silencio 2) et quelques colonnes de couleur dorée. Au fond, le bar et ses alignements de bouteilles, à droite la bibliothèque et les objets exposes. Last but not least, et presque essentiel: le jardin intérieur de l’hôtel et sa terrasse ouverte aux beaux jours. Des illuminations sur les façades de temps à autres, une exposition de photographies Harcourt ces temps-ci, quelques sculptures bien pensées et dans l’ensemble… une sensation de bien-être que l’on retrouve peu ailleurs. Y compris lorsque le bar est plein, ce qui est très souvent le cas.

Le Lucien au quotidien

Y aller pour célébrer? Voui, voui. C’est ce qu’on se dit à chaque fois. Du coup, on y célèbre des choses comme “je suis rentrée dans mon jean ce matin après un brunch gargantuesque”, “le ménage de l’immeuble n’a pas commence à 5 heures ce matin”, ou “j’ai gagne 3 smiles chez monoprix”. Vous voyez l’esprit: on se chercher des excuses pour aller au Lucien, tout comme on vient aussi y célébrer les choses importantes.

On y boit quoi?

Bar-Lucien-Fouquets-Paris-Silencio-cocktails-01

Un cocktail signature de Stéphane Ginouvès (Barman Meilleur Ouvrier de France), parmi une gamme impressionnante: les Cocktails du siècle ou un Bombay-Marrakech addictif (Gin aromatisé aux épices marocaines, jus d’orange frais, jus de grenade, d’ananas, confiture de figue); un mocktail bien dosé comme le Spicy Red Fruits ou, pour les heures légères, un bon verre de vin rouge (Cigalus, Gerard Bertrand) servi sur la terrasse ou bien installe au fond d’un fauteuil. Les amateurs apprécieront les champagnes d’exception de la Maison Piper Heidsieck, tandis que les plus joueurs commanderont un Casino ou un plateau de Quintessences (cocktail à faire soi-même). Le lien vers la carte est disponible dans les informations pratiques.

LE LUCIEN MODE D’EMPLOI

Pour séduire: Royale Chambord (Champagne, liqueur de framboise noire)

Pour brûler sa carte: une bouteille de Krug “Clos du Mesnil“ 1995

Pour épicer sa journée: Bombay-Marrakech

Pour conclure: Coquine ! (Vodka, jus de goyave, sirop de fraise bonbon, arôme coquelicot)

Pour gentlemen: un verre de The Balvenie Vintage Cask 1976

Et pour grignoter, une carte “Instants” est proposée, ainsi que des dégustations de caviar. Non testées.

Le service: voilà la différence

L’équipe est professionnelle et à la hauteur de ce qu’on peut attendre d’un grand hôtel, certes, mais ce qui fait sa force c’est que beaucoup d’employés sont là depuis des années (c’est ce qu’on appelle de la fidélité au groupe Barrière, non?). Autant dire que tout est rôdé, que les gens sont heureux d’être là et qu’il est facile de s’attacher à plusieurs d’entre eux: sens de l’humour compris!

Informations pratiques

Le Lucien – Bar de l’Hôtel Fouquet’s Barrière Paris

46 Avenue George V – 75008 Paris

Carte Lucien Fouquets

NO COMMENTS