L’Hôtel Bowmann : Parisien par Excellence

L’Hôtel Bowmann : Parisien par Excellence

De l’audace, de l’héritage (et des croissants).

Les bases d’un mariage heureux en matière d’hôtellerie parisienne, où l’on doit souvent choisir entre chambres design minimalistes et une opulence historique qui flirte avec le trop-plein ?

L’Hôtel Bowmann, l’un des derniers-nés 5 étoiles de la capitale, n’impose pas ce grand écart et réunit avec justesse le meilleur des deux mondes, avec des touches particulières qui rendent le séjour marquant.

Pensez moulures dorées, espaces généreux et mobilier d’auteur, literie française qui n’a pas à rougir des souvenirs de nos nuits palaces, toilettes japonaises TOTO, machine à café Nespresso chromée oversized et produits d’accueil rarement croisés à Paris, de la très belle Maison Francis Kurkdjian.


Délicieusement haussmannien dans son nom comme son emplacement (au 99 du boulevard éponyme), l’hôtel l’est aussi au fil de chambres et suites où l’on peut vraiment respirer.  Un vrai plus dans une chambre d’hôtel, qui naît non pas seulement de sa superficie mais aussi de la manière de laisser le client s’approprier l’espace le temps du séjour.  Cela étant dit, l’ADN 5 étoiles s’exprime clairement dans la surface des 53 chambres et suites, de 21-24m² pour les chambres de première catégorie aux 100m² de la suite Bowmann avec terrasse et vue panoramique sur Paris.

Le matin, rendez-vous autour d’un petit-déjeuner qui allie offre à la carte (avocado toast, caviar et champagne disponibles!) et buffet aux produits triés sur le volet. Viennoiseries, muffins et macarons Lenôtre, pains classiques ou sans gluten, saumon fumé et jambons exquis, avocat, céréales, plats chauds et jus de fruits frais… on laissera à chacun le choix d’un petit-déjeuner “craquage” ou résolument healthy. A déguster dans le cadre feutré du restaurant qui ouvre sur la terrasse intérieure de l’hôtel, en attendant les beaux jours.

Mais la vraie botte secrète du Bowmann, à nos yeux, n’est pas son patio caché au coeur du Triangle d’Or, mais bien son Spa LACURE OFFICINE et sa piscine intérieure divine, où l’on vient se détendre et nager entre deux promenades parisiennes et un passage express à la salle de sport (de taille modeste, mais aux équipements Technogym suffisants pour bien s’entraîner).

Et si tout cela vous a sérieusement ouvert l’appétit, passez boire un verre au bar et goûter la cuisine du Chef du 99 Haussmann, Gregory Cohen… au restaurant ou en room-service, disponible 24h/24 et 7j/7.

Hôtel Bowmann Paris*****

99, boulevard Haussmann, 75008 Paris

site Web

© Photographies Céline Demoux – tous droits réservés

NO COMMENTS