5 choses que vous apprendrez sur vous au Restaurant Apicius

5 choses que vous apprendrez sur vous au Restaurant Apicius

Réserver au Restaurant Apicius n’est PAS anodin. Et non, ce n’est pas qu’une question de prix.

Ni d’étoiles, d’ailleurs.

Oh bien sûr, il y a de nombreuses très belles tables étoilées à Paris ou ailleurs. Une vraie voie lactée de repas potentiellement inoubliables.

C’est vrai. On n’oubliera ni la soupe à l’artichaut de Guy Savoy, ni le homard de Christophe Saintagne, ni la délicatesse d’Alain Passard.

Tout de même, il y a chez Apicius un potentiel à la fois intriguant et terriblement attirant.

Bref, ce n’est pas anodin. La preuve: voici cinq choses que vous apprendrez sur vous-même en y allant une première fois. Le premier qui parle de virginité a perdu.

1- Vous aviez peur. Enfin, un peu.

OK, vous étiez au moins un peu “impressionnés”.

Si vous avez déjà pris un verre au bar Apicius, vous avez forcément rêvé d’y déjeuner ou dîner. Vous avez admiré le jardin, hoché la tête devant la brigade qui fume une dernière cigarette dans la rue avant le service, avant de regarder la carte, loucher et saliver sur les noms des plats – et puis si comme nous vous avez un budget, vous avez eu un léger doute. Je veux venir. Je m’en tire à combien?

Ce n’est pas parce qu’on habite à 5 minutes du restaurant Apicius et que l’on passe régulièrement devant que l’on n’en a pas un peu peur.

Ce n’est pas non plus faute d’aller régulièrement au restaurant.

Bref, nous on l’était, impressionnées. Au point d’en faire une vraie légende urbaine, l’établissement où l’on vient prendre un verre en se demandant à chaque fois: “mais que se passe-t-il à l’intérieur?”.

2- Vous avez trouvé en vous les ressources nécessaires pour parvenir à vos fins

En tout cas, c’est l’objectif que vous vous êtes fixé.

Apicius-Paris-Jean-Pierre-Vigato-Silencio-02-salle

Nous aussi. Nous avons donc commandé un Forfait Lys Grand Chef chez Relais & Châteaux pour s’offrir le déjeuner de nos rêves en tout compris, apéritif, menu dégustation en accord mets et vins, mignardises et café, le tout pour 580€ pour deux personnes.

Chacun ses priorités. Une vraie démarche de coaching personnel.

Et quand le soleil est arrivé sur Paris…

3- Vous avez déjeuné ou dîné chez Apicius.

On en salive encore, même l’estomac rempli. La brandade et ses légumes crus, herbes thaïes, les pommes de terre de Noirmoutier au caviar osciètre, le homard beurre de corail en chaud-froid, le turbot grillé & émincé de champignons, bulots et crème au céleri, le pigeon &foie gras et son jus…

Apicius-Paris-Jean-Pierre-Vigato-Silencio-07-caviar-pomme-terre-noirmoitier

Apicius-Paris-Jean-Pierre-Vigato-Silencio-08-homard chaud et froid

Maintenant vous le réalisez.

Tout cela n’a aucune importance. Ce n’est pas l’intitulé des plats, ou leur enchaînement sur la table qui comptent: c’est le bien-être qu’ils procurent. Ce qui compte c’est l’esprit d’Apicius, cette cuisine généreuse, ce sens inné doublé de travail acharné pour offrir une gastronomie à la fois familiale et étoilée, généreuse, surprenante sans trop en faire.

L’apparente facilité derrière l’exercice de virtuose, la pureté du produit.

Jusqu’aux desserts, 100% gourmands et déjà dans l’ivresse… tant pis, on rentrera à pied.

4- Vous ressentez un léger élan de fierté mal placée

A la limite de la snobitude, en hésitant sur un check-in Facebook ou Twitter qui serait mal venu ici.

Est-ce le cadre d’une grande pièce lumineuse qui donne sur le jardin, le tableau d’art contemporain qui vous rappelle (au cas où vous l’auriez oublié, comme nous), que vous êtes en plein coeur de la ville?

Apicius-Paris-Jean-Pierre-Vigato-Silencio-12-tableau

En tout cas vous vous sentez privilégié. C’est mal. C’est très, très mal! Mais ça fait un bien fou.

En plus, si Valentin vous reconnaît au bar…

Bref, Apicius fait du bien à votre ego.

 5- Vous avez une soudaine envie de retrouvailles en famille

Découvrir le restaurant et la cuisine de Jean-Pierre Vigato est une expérience qui se vit à deux (en ce qui nous concerne), mais à ressentir le côté familial d’une maison où certains employés sont là depuis… très longtemps (!), on pense tout de même en sortant: “Apicius, c’était magique !” – J’y emmènerai bien ma grand-mère/mes parents/mon frère/ … pour qu’ils découvrent aussi ce lieu.

Alors oui, vous faites peut-être partie des habitués du restaurant Apicius et vous souriez en lisant cet article.

Un vrai bal des débutantes…

Mais avouez… souvenir?

Apicius, au final

On aime: l’accueil, le service, tout ce qui passe dans l’assiette, le cadre bien sûr et le jardin en plein Paris. On vous reparlera de la terrasse du Bar Apicius dans un autre article.

On aime moins:-  l’absence d’offre au déjeuner ou de menu qui permette de voir à combien s’en sortir ou si on a la moindre chance d’y revenir de temps en temps. A la carte, cela reste cher (pour nous en tout cas). Problème réglé avec les coffrets Relais & Châteaux, qui permettent de se détendre sans avoir à penser à l’addition.

Que voulez-vous, avec le niveau de loyer dans le quartier et le coût d’une cuisine et d’un service 2 étoiles, en même temps…

On aurait adoré: croiser le Chef Vigato, que l’on suit attentivement depuis le lancement de son blog. Autant dire qu’on ne cuisine jamais, mais qu’on regarde quand même comment faire, sait-on jamais.

On s’en est sorties pour: 580€ à deux, tout compris.

Informations pratiques

Restaurant Apicius – site web 1 macaron Michelin

20, rue d’Artois, 75008 Paris

Fermé le week-end et au mois d’août

Restaurant de 12h à 14h et de 20h à 22h.
Bar de 12h à 15h et de 18h30 à minuit.

A la carte, comptez 200€ environ par personne. Vin au verre dès 12-15€ (etc.) au bar.

Retrouvez tous nos tests de restaurants gastronomiques à Paris en cliquant ici.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY