Faut-il aller chez Septime?

Faut-il aller chez Septime?

SHARE

Qui et quoi?

Once upon a (sep)time… Une table à buzz, ambiance bistrot et cuisine carte blanche pour cette grande salle “atelier” en plusieurs espaces, suspensions industrielles et murs bruts à ascendant béton- bruyante comme lu, vu et validé lors de notre passage mais peu importe, Septime est un restaurant bien (et bon) vivant. Son Chef? Bertrand Grébaut, issu de l’Agapé. Notez: tout le monde a un avis sur Septime. A trop lire, à trop entendre, la barre est haute – c’est délicat. Mais on débarque avec impatience: fraîcheur des produits et menu à l’aveugle en perspective, on est toujours partantes pour ce type d’expérience. Et tant pis si on est les 10000e à degainer un appareil photo; les foodies et journalistes l’ont pris d’assaut bien avant nous…

L’offre

Au déjeuner, un menu entrée/plat/dessert à 26€ ( imbattable) ou un 5 plats à l’aveugle pour 55€. Décidément, la carte blanche est devenue un sport national – ça nous convient, et celle-ci est particulièrement abordable. On se lance – et comme chez Akrame, Substance et au Passage, “pas d’abats, peu de fromage et un petit problème sur le poisson cru”. Pour deux, ce n’est pas si mal. On en profite pour déclarer une “addiction au chocolat” qui ne pourra pas être suivie ce jour-là. “Vous reviendrez!” Pas faux. N’empêche que maintenant que l’on peut enfin réserver en ligne, même s’il faut s’y prendre à l’avance , déjeuner ou dîner au Septime relève moins de la mission. On se laisse donc porter sur la carte blanche du jour:  Crevettes grises dans une infusion verveine, Oeuf à 36° et fève (exceptionnel, une texture et un goût…), Cabillaud de ligne + salicorne, brocolis grille et purée de choux-fleurs, Pintade du Berry et divers légumes (blettes, oignon rouge…) et lard fondant sur le dessus, glace au sureau avec une salade de fruits rouges (un accord parfait!)

Côte extras, un fromage accepté un peu vite (on en oublie qu’il n’est pas dans la carte blanche) – 8€, un verre de vin rouge (6€) et une limonade particulièrement savoureuse, bio mais surtout à base de sirop d’agave (6€). Pas d’autres sodas dispos, mais on n’est pas vraiment là pour cela. Apparemment l’eau peut être facturée (4,50€) mais on a eu une carafe lambda, rien à signaler de notre côté.

Notre avis: à demi-enflammées et pourtant convaincues

Une fois n’est pas coutume, la carte blanche n’est peut-être pas la meilleure option au dejeuner. Au final, nos voisins engloutissent un déjeuner sublime à 26€, or pour deux plats de plus la carte blanche n’est pas tant que çà à la hauteur du différentiel de prix. Je m’ennuie vaguement sur ma pintade et si l’entrée était bonne, elle ne nécessite pas un doublement de budget. On  a envie de voir le Chef se lâcher, pas d’avoir la même chose que le déjeuner voisin avec deux plats en plus. Et on aime les tables où les amuse-bouches se multiplient, un vrai bonheur que de voir les talents d’un chef condensés en bouchées 3X3! Là, on se lâchera sur l’excellent pain qui accompagne le repas. Après, clairement, à 55€ on reste sur du génie plus abordable qu’Agapé Substance ou d’autres tables du genre, mais tout de même…

N’empêche, avec cet oeuf à basse temperature (36°C), la messe est dite: Septime est d’une délicatesse sans nom. Moins une expérience qu’un excellent repas, ce qui au final vaut bien un (+) déplacement…

Mention spéciale: le service, au top et ce malgré le nombre impressionnant de tables à servir au déjeuner. On testera le dîner, un jour!

Prix

Déjeuner: 28€ (EPD) ou carte blanche en 5 plats à 55€

Dîner: 55€

Informations pratiques

Septime

80, rue de Charonne 75011 Paris

Réservez votre table

Restaurant fermé les samedi, dimanche et lundi midi

NO COMMENTS